Le drainage lymphatique manuel est une technique de massage doux destinée à stimuler la circulation de la lymphe et à détoxiquer l'organisme, tout en renforçant le système immunitaire. Le drainage lymphatique manuel s'effectue avec les doigts et la paume des mains sur l'ensemble du corps, en suivant le sens de la circulation lymphatique et en variant la pression.

La lymphe est un liquide incolore qui circule dans les vaisseaux lymphatiques grâce aux contractions pulsées des muscles et des vaisseaux sanguins. Comme un système d’évacuation des déchets, elle draine les liquides excédentaires, les toxines et les débris cellulaires. Des ganglions situés le long les vaisseaux lymphatiques, en particulier aux plis de l’aine, sous les aisselles et de chaque côté du cou, permettent de filtrer la lymphe et d’éliminer les toxines et les débris qu’elle transporte.

Lorsque la circulation de la lymphe est déficiente, le corps peut s'affaiblir et s'intoxiquer, ce qui risque d’entraîner divers problèmes de santé : enflure des membres, vieillissement prématuré, cellulite, jambes lourdes, vergetures, etc.

Le drainage lymphatique est un massage léger et très doux, comparable à des mouvements de vague, que la thérapeute effectue sur la peau sans utiliser d’huile. Le but est d’aider la lymphe à circuler dans les différents vaisseaux et ganglions lymphatiques et de permettre aux déchets qui stagnent dans le liquide intercellulaire de se déplacer librement vers les ganglions afin d’être éliminés.

En plus de nettoyer l’organisme, cette technique renforce le système immunitaire et active les mécanismes de défense du corps. Accélère la cicatrisation et diminue les risques d’infection tels que rhume, grippe et sinusite. Il aide également à combattre la constipation, les migraines, l’insomnie et le stress. Ce traitement peut être extrêmement utile à la suite d’une mastectomie due à un cancer du sein. Lors de l’opération, les chirurgiens sont dans l’obligation d’enlever des ganglions, ce qui cause le lymphoedème du membre supérieur (communément appelé « gros bras »). Avec le drainage, on peut remédier à la situation.

Cela dit, le drainage lymphatique n’a pas qu’une utilité thérapeutique. On peut aussi se faire masser pour des raisons esthétiques, pour traiter des problèmes reliés à la circulation sanguine et lymphatique comme dans les cas de varices et de cellulite. Le drainage peut aussi aider après une chirurgie esthétique comme un lifting, une diminution ou augmentation mammaire ou une lipo-succion. Enfin, un des bienfaits de ce traitement de jouvence est qu’il procure un état de relaxation quasi instantané qui joue en faveur du sommeil, de la digestion, de la libido et de la concentration. Pour obtenir de bons résultats, il est conseillé d’avoir trois à quatre drainages consécutifs.

Comment s’effectue ce traitement :
La personne étant allongée sur une table de massage, le drainage lymphatique s’effectue avec les doigts et la paume de la main sur l’ensemble du corps en suivant le sens de la circulation lymphatique et en exerçant une pression qui s’intensifie puis diminue graduellement.

  1. Pompage des ganglions : phase d’ouverture pour vidanger les toxines.
  2. Vidange des ganglions.
  3. Pompage pour remplir les ganglions de lymphe purifiée.

 


 

 Le drainage lymphatique pour la femme enceinte

Comme le drainage aide à résorber l’eau dans les tissus, il est tout indiqué pour la femme enceinte qui a des troubles circulatoires; varices, jambes lourdes et  jambes enflées. Tous ces troubles sont souvent reliés aux hormones de grossesse ainsi qu’à la position du bébé au niveau du bassin.

Le drainage lymphatique soulage aussi la sciatalgie relié à l’enflure et les tensions musculaires qui compriment le nerf sciatique. Par le massage la femme préparera son corps à se détendre et à mieux respirer en préparation à l’accouchement en plus de soulager la future maman des inconforts reliés à la grossesse.

En résumé le drainage lymphatique est idéal pour les femmes enceintes présentant un ou plusieurs de ces symptômes :

Douleurs sciatiques, jambes (enflure), mauvaise circulation, tensions musculaires, varices, fatigue, stress, insomnie, grippe, sinusite.